Ban Ki Moon, prophète des Nations ... Unies

Publié le par sonia

moonC'est vrai que nous les mortels avons de sérieuses limites quant à notre capacité à comprendre et à dénouer les imbroglios que le destin a une fâcheuse tendance à nous imposer ces années-ci. Tenez par exemple, il est si difficile de comprendre que celui à qui vous demandez de vous prêter main forte contre des agresseurs débarque avec tout son arsenal et vous déclare son impartialité. Pire, il se retourne contre vous en apportant soutien diplomatique et assistance logistique à vos agresseurs ! Comment comprendre l'attitude de cette violée qui tombe éperdument amoureuse (?) de son violeur au point de séjourner avec lui à l'hôtel alors même que ce dernier continue de se montrer grossier, menteur et brutal? Bien malin le simple mortel qui pourra expliquer comment des nations rompues à la pratique de la démocratie peuvent de façon aussi grossière nier le droit inaliénable d'un peuple à disposer de lui-même. Voici autant de faits qui provoquent une surchauffe de nos pauvres méninges de faibles créatures terrestres et qui nous font multiplier erreurs, hésitations et bavures depuis des années.

 

Le dernier casse-tête en date est celui de la présidentielle du 28 Novembre dernier à l'issue de laquelle la Côte d'Ivoire s'est donné un Président et l'O-nue nous en a offert un de plus et de ... trop. Peut-être est-ce le résultat d'une mauvaise exégèse du livre de l'Ecclésiaste qui proclame que 'deux valent mieux qu'un'. Quoi qu'il en soit, le fait est qu'aujourd'hui, une véritable bataille est engagée par les patriotes Ivoiriens pour éviter à la Côte d'Ivoire de devenir une nation-hydre.

 

Les empoignades nous ont entraînés sur la terre dont Bob le prophète et ses frères les enfants du Ras ont fait leur Zion. 30 ans après sa mort, c'est un autre prophète venu lui du soleil levant comme les mages, qui se révèle sur la terre de Jah: Ban Ki Moon, Prophète des Nations (Unies). C'est avant la réunion du Conseil de Sécurité et de Paix de l'UA que l'homme revêtu d'une onction Communautaire et Internationale a reçu l'illumination qui lui a fait comprendre que "Revenir sur les résultats de l'élection serait une grave injustice...". Oh Lumière divine pour les Nations (Unies)!

 

Le message est assez clair. Pour le Prophète Général des Nations (Unies), Ouattara est le vainqueur du scrutin. Si l'UA s'entête à vouloir re-visiter ces fameux résultats comme le demande Gbagbo, Ouattara pourrait perdre l'avantage du verdict fabriqué sur mesure en sa faveur. La prophétie dit que si la proposition de Gbagbo est retenue et qu'en réalité la défaite de Ouattara est confirmée, et si l'O. nue est ainsi mise à nue, ça serait une injustice. M'enfin, m'sieur Ki, où s'trouv' l'injustice ? Comme on nous l'a enseigné dans les cours d'interprétation des paroles sacrées, parfois, la quintessence du message prophétique se trouve dans les non-dits. Que celui qui a des oreilles entende donc ce que Moon ne dit pas aux Nations (Unies).

 

Ainsi frères et soeurs en crise, dans la grisaille que nous traversons années après années, une lumière vient de nous éclairer, car un prophète nous est né, un voyant nous est donné, on l'appellera Ban Ki Moon, Prophète des Nations (Unies).

 

Ite missa est.

 

C'était les nouvelles du pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sonia 07/02/2011 22:30


Quand vous voudrez


Zegou Seli 07/02/2011 00:09


Chère Sonia,
Au nom du phénomène de pollinisation inter-bloggale, je déclare que le concept du violeur et de la violée mérite qu'on y revienne avec...pudeur.On en reparlera en Golfie!